MERIDIAM SIGNE LE CONTRAT DE CONCESSION POUR LE PREMIER RÉSEAU DE BUS ÉLECTRIQUES EN AFRIQUE À DAKAR

Meridiam vient de signer le contrat de concession pour le projet de Bus Rapid Transit (BRT ou « bus rapides sur voies réservées ») de Dakar. Ce projet inédit[1] en Afrique, que Meridiam mettra en oeuvre avec ses partenaires Keolis et Fonsis, représente un investissement total de plus de 135 millions d’euros. Il comprend l’exploitation et la maintenance pendant 15 ans de l’ensemble de ce nouveau réseau de transport collectif propre et la mise à disposition d’une flotte de bus 100% électriques. Sa mise en service est prévue à l’été 2023.

Ce projet créera environ 1000 emplois directs et locaux, privilégiant les femmes et les jeunes, dont environ un tiers de conducteurs. Il s’inscrit dans la stratégie ambitieuse et globale de modernisation de la mobilité urbaine de Dakar et de son réseau de transport à l’horizon 2025. C’est aussi un projet concret en faveur de la transition énergétique qui offre une solution adaptée au défi du changement climatique, mais aussi une alternative efficace au réseau existant de bus au diesel. Il illustre l’engagement de Meridiam à developer des infrastructures sociales et durables, et sa contribution concrète aux Objectifs de Développement Durable des Nations Unies (notamment ODD 8 – Travail décent et croissance économique, ODD 9 – Industrie, innovation et infrastructure et ODD 11 – Fournir des infrastructures résilientes et développer des villes durables)

Le BRT de Dakar apportera une solution durable :

  • Au transport de personnes. Dakar est l’une des plus grandes villes d’Afrique de l’Ouest et la capitale économique et politique du Sénégal. Sa population (3,8 millions d’habitants) devrait croître d’environ 40% au cours de la prochaine décennie.
  • A la congestion routière. Les déplacements, notamment motorisés, devraient doubler d’ici 20 ans au sein de la ville.
  • A la pollution. Les bus fonctionneront grâce à des batteries électrique et permettront d’améliorer massivement la qualité de l’air à Dakar et d’éviter l’émission de plus de 59000 tonnes de CO2 par an.

Grâce à ces bus électriques, le confort, la sécurité, la régularité et les temps de parcours seront aussi largement améliorés. La liaison entre la ville côtière de Guédiawaye, au nord de Dakar, et le Centre-ville pendant les heures de pointe sera 2 fois plus rapide passant de plus de 90 à 45 minutes. Les coûts de transport en ville seront réduits grâce à la mise en place d’une politique tarifaire abordable et intermodale et des tarifs sociaux pour les personnes éligibles définies par l’Etat du Sénégal. Enfin, les habitants auront plus facilement et plus largement accès à[2] :

  • Des opportunités d’emplois : 59% des opportunités d’emploi de la ville seront accessibles en une heure de trajet en transport en commun,
  • Des commerces, des établissement éducatifs ou universités, des centres de soins ou hôpitaux. 60% de la population aura accès en moins de 30 minutes à, au moins, un marché supplémentaire, 47% à une université supplémentaire, 62% à une pharmacie et 25% à un hôpital supplémentaire.

Le BRT en quelques chiffres:
  • Une flotte initiale de 121 bus 100% électriques (via des batteries) circuleront tous les jours sur 18,3 kms de voies réservées et aménagées pour le BRT.
  • Plus de 300 000 personnes emprunteront chaque jour ce nouveau mode de transport propre qui desservira 14 communes et 23 stations.
  • 4 services BRT différents : 1 BRT omnibus et 3 BRT express plus rapides ne s’arrêtant qu’à certaines stations

[1] https://energieservices.fayat.com/fr/actualites/fareco-equipera-les-carrefours-feux-du-nouveau-brt-de-dakar

[2] http://www.brtdakar.sn/Avantages-socio-e%CC%81conomiques-du-BRT

Source : Meridiam

Droits de l’image @CETUD

RELATED ARTICLES

Côte d’Ivoire : La 1ere Edition De La Semaine Nationale de Sécurité Routière Officiellement Lancée

Le directeur de cabinet du ministère des Transports de la Côte d’Ivoire, M. Dioman Coné, a procédé, le vendredi 03 février 2023 à Abidjan, au lancement de la semaine nationale de la sécurité routière, destinée à mettre fin à l’incivisme routier sur toute l’étendue du territoire national. « Le gouvernement a pris d’importantes décisions en […]

Read More

Un million de dollars de don du Fonds pour l’énergie durable en Afrique pour stimuler la transition vers la mobilité électrique dans sept pays africains

Le Fonds pour l’énergie durable en Afrique (SEFA) du Groupe de la Banque africaine de développement va octroyer un don d’un million de dollars sous forme d’assistance technique à la Facilité pour la mobilité verte en Afrique (GMFA)… lire la suite Un million de dollars de don du Fonds pour l’énergie durable en Afrique pour stimuler […]

Read More

République démocratique du Congo : le Fonds africain de développement contribue à l’aménagement du tronçon routier Lovua-Tshikapa et améliore les conditions de vie des populations

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 31 janvier 2023/APO Group/ — Débutés en 2016, les travaux du tronçon routier Lovua-Tshikapa (en République démocratique du Congo), long de 56 kilomètres sont quasiment achevés. La distance, parcourue par le passé en huit heures, l’est désormais en une heure, indique un rapport (http://bit.ly/3jjnt1W) de la Banque africaine de développement (https://www.AfDB.org), publié le […]

Read More