Sénégal : des Journalistes formés sur les questions de sécurité routière

Dakar, 1er juil (APS) – Une session de formation visant une meilleure sensibilisation des populations sur les problématiques du secteur des transports s’est ouverte samedi à Mbour (Saly-Portudal), à l’intention des journalistes.

Cette session prévue pour deux jours, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui à la gouvernance dans le secteur des transports terrestres au Sénégal (PAGOTRANS), financé par l’Union européenne (UE).

« Cette initiative vise à mieux outiller les journalistes sur les questions liées au transport et à la sécurité routière, la surcharge à l’essieu, la pollution de l’air, le genre et l’emploi, pour qu’ils participent davantage à la sensibilisation des populations », a déclaré le secrétaire général de l’Agence nationale de la sécurité routière (ANASER), Boubacar Diop.

Dans ce cadre, il a été élaboré « une stratégie de communication visant un changement de comportement des usagers de la route incluant les conducteurs privés et professionnels face à l’insécurité routière », a-t-il expliqué.

« Cette démarche vise aussi à diminuer voire éradiquer la surcharge à l’essieu, la baisse de la pollution de l’air due aux transports terrestres et la prise en compte des aspects genre et emploi dans le secteur des transports », a ajouté M. Diop.

« Il s’agit d’améliorer les changements de comportement, de contribuer à une meilleure prise de conscience des dégâts causés sur la route par la surcharge à l’essieu, notamment les impacts économiques et la sécurité des usagers de la route, sensibiliser sur les dangers de la pollution de l’air et à la connaissance des actions préventives », a-t-il indiqué.

Selon le SG de l’Agence nationale de la sécurité routière, l’objectif poursuivi consiste également à « contribuer à la lutte contre les discriminations liées au genre à l’égard des jeunes filles, des femmes et des handicapés dans le secteur des transports’’.

Il est également attendu de la mise en oeuvre de cette stratégie de communication qu’elle contribue à améliorer la perception des populations et la visibilité et l’appui de l’UE au Sénégal dans le domaine de la gouvernance du transport.

Dans cette dynamique, Boubacar Diop a insisté sur « la nécessité de la sensibilisation des usagers, des conducteurs privés et professionnels, ainsi que sur « l’innovation et l’application stricte du nouveau code de la route pour faire face à l’insécurité routière ».

« Nous allons certainement intégrer l’éduction routière dans le curricula de l’éducation, renforcer davantage les capacités des auto-écoles, en les formant pour une meilleure formation des élèves », a-t-il annoncé.

« Il faut que le chauffeur professionnel soit capacité pour réduire le nombre d’accidents de la route », a conclu Boubacar Diop.

DS/BK www.aps.sn

source : https://transportsenegal.com/

RELATED ARTICLES

Le groupe français Bolloré obtient les autorisations requises pour la cession de Bolloré Africa Logistics au Groupe MSC 

Le jeudi 1er décembre 2022, le Groupe Bolloré a annoncé à travers un communiqué de presse que les autorisations réglementaires et des autorités de concurrence qui conditionnent la réalisation de la cession de Bolloré Africa Logistics au Groupe MSC ont été obtenues. D’après le dit communiqué, la réalisation de la cession pourrait intervenir dans les prochaines […]

Read More

Golfe de Guinée – École embarquée sur le PHA Tonnerre

Du 9 au 18 novembre, près d’une vingtaine d’officiers et officiers mariniers gabonais, ivoiriens et togolais ont participé au Stage d’instruction régionale embarquée et numérique (SIREN) à bord du Porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre. Le SIREN a été l’occasion pour les marins africains et français de réaliser des entraînements conjoints couvrant plusieurs domaines, dont la sécurité […]

Read More

Bénin : la Société Béninoise de Manutention Portuaire (SOBEMAP) dissoute fait place à la création d’une nouvelle société de manutention au port de Cotonou

Le conseil des Ministres qui s’est réuni aujourd’hui mercredi 30 novembre 2022, sous la présidence de Monsieur Patrice TALON, Président de la République du Bénin, a prononcé la création d’une nouvelle société de manutention au port de Cotonou. La modernisation actuelle du port de Cotonou conduit à la réorganisation des activités portuaires autour de trois […]

Read More