Remise en sellette du projet route-rail entre la Tanzanie et la RDC

La RDC et la Tanzanie s’engagent dans des projets de grande envergure dans le secteur du transport et de la télécommunication. Il s’agit notamment de la mise en œuvre du grand projet route-rail reliant la Tanzanie, le Burundi et la RDC dans le cadre de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est (EAC).  Toutes ces questions ont été évoquées par les chefs d’Etat tanzanien et congolais, lors du séjour depuis dimanche 23 octobre du président Félix Tshisekedi à Dar es Salam.

Après un tête-à-tête avec son homologue tanzanienne Samia Suluhu Hassan, le chef de l’Eta congolais a indiqué que leurs échanges avaient porté sur diverses questions dont la coopération bilatérale, la sécurité, la position de l’Afrique sur les changements climatiques, les conséquences néfastes de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, et l’agression de la RDC par le Rwanda.

La RDC et la Tanzanie sont deux pays membres de la SADC et de l’EAC, la communauté des Etats d’Afrique australe et de l’Est et partage une frontière naturelle commune : le lac Tanganyika.

En instituant cette commission permanente mixte RDC-Tanzanie, les deux chefs d’Etat ont voulu réaffirmer le lien de solidarité entre les deux peuples. Voilà pourquoi, cette initiative vise à renforcer la coopération bilatérale dans divers secteurs d’intérêt commun :  le commerce, les infrastructures, les finances, l’énergie, l’éducation, défense et immigration.

Le renforcement de la coopération devrait se faire à travers des projets intégrateurs comme la construction d’infrastructures routières et ferroviaires afin de faciliter davantage les échanges entre les deux pays.

Le cas du projet en cours de ce chemin de fer allant de Dar-es-Salaam à Mwanza et Kigoma en Tanzanie mais qui devra relier aussi la RDC et le Burundi en passant par Musongati, Bujumbura, Uvira et Kindu.

Il y a aussi des discussions en cours sur l’implémentation de la Banque tanzanienne (CRDB) en RDC.

Les discussions sur toutes ces questions avaient débuté en août 2022 à Kinshasa entre les deux chefs d’états, après les assises du sommet de la SADC.

 

source : radiookapi.net

RELATED ARTICLES

Le groupe français Bolloré obtient les autorisations requises pour la cession de Bolloré Africa Logistics au Groupe MSC 

Le jeudi 1er décembre 2022, le Groupe Bolloré a annoncé à travers un communiqué de presse que les autorisations réglementaires et des autorités de concurrence qui conditionnent la réalisation de la cession de Bolloré Africa Logistics au Groupe MSC ont été obtenues. D’après le dit communiqué, la réalisation de la cession pourrait intervenir dans les prochaines […]

Read More

Golfe de Guinée – École embarquée sur le PHA Tonnerre

Du 9 au 18 novembre, près d’une vingtaine d’officiers et officiers mariniers gabonais, ivoiriens et togolais ont participé au Stage d’instruction régionale embarquée et numérique (SIREN) à bord du Porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre. Le SIREN a été l’occasion pour les marins africains et français de réaliser des entraînements conjoints couvrant plusieurs domaines, dont la sécurité […]

Read More

Bénin : la Société Béninoise de Manutention Portuaire (SOBEMAP) dissoute fait place à la création d’une nouvelle société de manutention au port de Cotonou

Le conseil des Ministres qui s’est réuni aujourd’hui mercredi 30 novembre 2022, sous la présidence de Monsieur Patrice TALON, Président de la République du Bénin, a prononcé la création d’une nouvelle société de manutention au port de Cotonou. La modernisation actuelle du port de Cotonou conduit à la réorganisation des activités portuaires autour de trois […]

Read More