Madagascar – L’Etat attend la signature d’un protocole d’accord pour garantir la prévention des exportations illicites des ressources malgaches avant de rouvrir le ciel malgache aux vols en provenance et à destination de l’Afrique du Sud

Antananarivo, 14 Juillet – L’Etat malgache demande des garanties contre les exportations de ses ressources de la part des autorités sud-africaines avant de rouvrir le ciel malgache aux vols en provenance et à destination de l’Afrique du Sud. Le Conseil des ministres de mercredi souligne que « la reprise des liaisons aériennes avec la nation arc-en-ciel attend la signature d’un protocole d’accord qui garantirait la prévention des diverses formes de trafic des richesses de la Grande île ».

⭕ Le compte-rendu du Conseil des ministres ne précise pas le contenu éventuel du protocole d’accord, mais ne manque pas de noter que les autorités malgaches cherchent « tous les moyens légaux et diplomatiques (…) pour rapatrier les 73 kilos d’or exportés illicitement en Afrique du Sud et pour extrader les ressortissants malgaches cités comme prévenus dans ce dossier ». « Les autorités sont intransigeantes quand il s’agit de défendre les richesses du pays », rappelle le communiqué co-signé par la porte-parole du gouvernement et celle du président de la République. Le texte précise par ailleurs que c’est le président de la République qui a mis l’accent sur ces revendications malgaches.

⭕ Début Juillet, le ministre des Affaires étrangères Richard Randriamandrato s’est déjà rendu en Afrique du Sud et a été reçu en audience par le président sud-africain Cyril Ramaphosa. Le compte-rendu de la rencontre avait évoqué la reprise imminente des liaisons aériennes entre Madagascar et l’Afrique du Sud, mais n’a pas insisté sur les questions relatives à l’affaire des 73 kilos d’or interceptées en Afrique du Sud à la fin du mois de Décembre 2020.

⭕Le communiqué du ministère des Affaires étrangères et les notices to airmen (Notam) publiés en Mars puis en Juin avaient évoqué la situation sanitaire comme motif de la suspension et de l’interdiction des vols en provenance et à destination de l’Afrique du Sud. La compagnie Airlink, elle, avait demandé aux autorités malgaches et sud-africaines de régler leurs différends pour que les vols vers Madagascar puissent reprendre. Les professionnels du tourisme de Madagascar avaient déjà aussi sollicité la reprise des liaisons aériennes avec l’Afrique du Sud pour diversifier les tours opérateurs émetteurs et répartir les voyageurs correctement ».

source : https://2424.mg/

RELATED ARTICLES

Le renforcement de la coopération dans le domaine du transport au centre d’entretiens maroco-gabonais

Les moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et le Gabon dans les domaines du transport et de la logistique ont été au centre d’entretiens, jeudi 26 janvier 2023 à Rabat, entre le Ministre du Transport et de la Logistique, M. Mohammed ABDELJALIL et son homologue gabonais, M. Brice Constant Paillat. Au cours de […]

Read More

L’ACTIVITÉ DES PORTS DU MAROC AU TITRE DE L’ANNÉE 2022

Les ports marocains ont enregistré une évolution positive du trafic portuaire global qui est passé de 192,1 millions de tonnes en 2021 à 195 millions de tonnes en 2022, soit une hausse de 1,5% : Le trafic domestique a enregistré un volume de 110,1 millions de tonnes (-1,2%) tandis que le transbordement a atteint un […]

Read More

Nigeria : Le Président Muhammadu Buhari met en service le port en eau profonde de Lekki

Le lundi 23 janvier 2023, le Président Muhammadu Buhari a officiellement inauguré le port en eau profonde de Lekki, à Lagos, au Nigéria en présence du Gouverneur Babajide Sanwo-Olu de l’État de Lagos, du Ministre des Transports, Muazu Sambo, de l’ambassadeur de Chine au Nigeria, Ciu Jianchun, de hauts fonctionnaires et des chefs traditionnels, etc. […]

Read More