HUB AERIEN : LE PRESIDENT MACKY SALL RAPPELLE SON AMBITION

Lors du Conseil des Ministres du 12 janvier 2022, le Président de la République a rappelé au Gouvernement, son ambition de faire du Sénégal, un Hub Aérien (multiservices et touristique) de référence au niveau international.

Cette volonté politique s’est matérialisée  à travers, notamment, la création de la compagnie nationale AIR SENEGAL SA, dotée d’une flotte moderne, la réhabilitation des aéroports régionaux, l’élargissement des compétences de AIBD SA à tous les aéroports du Sénégal, la montée en puissance de l’Armée de l’Air, la création d’une Académie internationale des Métiers de l’Aviation civileainsi que de nombreuses réformes juridiques et organiques, à l’image de la création Haute Autorité des Aéroports du Sénégal.

Le Président de la République a indiqué, dès lors, la nécessité de développerdans la cohérence, l’optimisation des ressources et la complémentarité de la gestion des infrastructures, un pilotage dynamique du secteur des transports aériens avec la stratégie « hub aérien du Sénégal », dont il a présidé, le mardi 11 janvier 2022, une revue de la mise en œuvre.

Le Chef de l’Etat a demandé, ainsi, au Ministre du Tourisme et des Transports aériens, au Ministre des Finances et du Budget et au Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, de veiller à l’actualisation du Plan de financement des investissements prioritaires prévus (environs 100 milliards FCFA pour la phase d’urgence), en vue d’une exécution rapide, efficace et efficiente des projets et réformes validés.

Le Président de la République demande également au Gouvernement de finaliser les études relatives au Plan d’urbanisme et d’aménagement (intégrant la desserte du TER) de l’Aéroville, sur le périmètre de AIBD, dont la sécurisation foncière, avec ses servitudes, est un impératif.

Le Chef de l’Etat a indiqué, en particulier, au Ministre du Tourisme et des Transports aériens et au Ministre des Finances et du Budget, l’urgence de renforcer les moyens et les ressources humaines (en personnels cadres) de l’Agence nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM), structure qui devra accentuer sa transformation et la digitalisation de ses procédures.

Source et photo : BIG

RELATED ARTICLES

Le groupe français Bolloré obtient les autorisations requises pour la cession de Bolloré Africa Logistics au Groupe MSC 

Le jeudi 1er décembre 2022, le Groupe Bolloré a annoncé à travers un communiqué de presse que les autorisations réglementaires et des autorités de concurrence qui conditionnent la réalisation de la cession de Bolloré Africa Logistics au Groupe MSC ont été obtenues. D’après le dit communiqué, la réalisation de la cession pourrait intervenir dans les prochaines […]

Read More

La CNUCED appelle à investir dans les chaînes logistiques maritimes afin de renforcer la durabilité et la résilience en cas de crises

L’Etude sur les transports maritimes 2022 de la CNUCED prévient que le secteur maritime devra investir davantage dans les infrastructures et la durabilité pour surmonter les futures crises des chaînes d’approvisionnement. La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), dans son « Etude sur les transports maritimes 2022« , appelle à une augmentation des […]

Read More

AÉROPORTS DU MAROC: PLUS DE 16,5 MILLIONS DE PASSAGERS À FIN OCTOBRE 2022

Les aéroports du Royaume ont accueilli 16.546.802 passagers durant les dix premiers mois de cette année, soit un taux de récupération de 79% par rapport à la même période en 2019. Pour le trafic aérien cumulé de janvier à fin octobre 2022, les aéroports du Maroc continuent d’afficher des taux de récupération en progression par […]

Read More