COMORES : LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT APPORTE UN APPUI FINANCIER DE 21,6 MILLIONS DE DOLLARS POUR RÉHABILITER DES ROUTES

Le Groupe de la Banque africaine de développement a accordé, jeudi à Abidjan, un financement de 21,6 millions de dollars américains aux Comores pour mettre en œuvre la troisième phase du Programme de réhabilitation du réseau routier national.

L’appui financier se compose de deux dons dont, un de 14,1 millions de dollars émanant du Fonds africain de développement, le guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement et l’autre, de 7,5 millions de dollars issus de la Facilité d’appui à la transition.

Les principaux axes de la mise en œuvre du programme sont la réhabilitation de tronçons sélectionnés sur les routes nationales : RN2 (Ouroveni-Foumbouni), RN21 (Domoni-Mremani) et RN32 (Wallah-Nioumachoua).

Ces tronçons routiers se trouvent dans des zones à forte potentialité économique et touristique. « Leur réhabilitation permettra d’une part, de désenclaver les régions intérieures du pays, et d’autre part, de favoriser l’essor des activités économiques dont le développement est freiné par la déficience des infrastructures de transport du pays », a expliqué Pamphile Codo, chef d’équipe du programme.

En effet, le tronçon sur la RN2 constitue l’unique voie d’accès aux plages d’Ourovéni et de Malé, très prisées par les touristes. Ces plages constituent des sites emblématiques qui attirent de nombreux visiteurs venant du monde entier. La RN21 dessert plusieurs villages de l’île de Grand-Comores et  se relie à d’importantes routes régionales. Quant au tronçon de la RN32, il traverse la région la plus fertile du pays dont la majeure partie de la production agricole est transportée jusqu’au petit port de Howani d’où, par de petites embarcations, elle est acheminée vers les deux autres îles.

La zone d’influence du projet est répartie sur les trois îles qui forment l’Archipel des Comores. Elle est constituée par l’ensemble des localités traversées et/ou desservies par les différents tronçons. Le tronçon Ourovéni-Foumbouni, long de 7,2 kilomètres, abrite 51,5% de la population du pays, celui de Domoni-Mrémani, de 14 kilomètres regroupe 41,2% de la population et le tronçon Wallah-Nioumachoua distant de 9 kilomètres abrite 7,3% de la population.

En date du 28 février 2022, le portefeuille actif du Groupe de la Banque africaine de développement aux Comores comprenait quatre opérations avec un engagement total de 85,75 millions de dollars.

Source & Photo : AfDB

RELATED ARTICLES

Le groupe français Bolloré obtient les autorisations requises pour la cession de Bolloré Africa Logistics au Groupe MSC 

Le jeudi 1er décembre 2022, le Groupe Bolloré a annoncé à travers un communiqué de presse que les autorisations réglementaires et des autorités de concurrence qui conditionnent la réalisation de la cession de Bolloré Africa Logistics au Groupe MSC ont été obtenues. D’après le dit communiqué, la réalisation de la cession pourrait intervenir dans les prochaines […]

Read More

Golfe de Guinée – École embarquée sur le PHA Tonnerre

Du 9 au 18 novembre, près d’une vingtaine d’officiers et officiers mariniers gabonais, ivoiriens et togolais ont participé au Stage d’instruction régionale embarquée et numérique (SIREN) à bord du Porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre. Le SIREN a été l’occasion pour les marins africains et français de réaliser des entraînements conjoints couvrant plusieurs domaines, dont la sécurité […]

Read More

Bénin : la Société Béninoise de Manutention Portuaire (SOBEMAP) dissoute fait place à la création d’une nouvelle société de manutention au port de Cotonou

Le conseil des Ministres qui s’est réuni aujourd’hui mercredi 30 novembre 2022, sous la présidence de Monsieur Patrice TALON, Président de la République du Bénin, a prononcé la création d’une nouvelle société de manutention au port de Cotonou. La modernisation actuelle du port de Cotonou conduit à la réorganisation des activités portuaires autour de trois […]

Read More